Formation Comment devenir réalisateur

Formation Comment devenir réalisateur

Formation officielle

Le réalisateur ou la réalisatrice a pour principale mission de donner vie à un scénario en filmant (et parfois en montant) des projets audiovisuels : publicité, court-métrage, long-métrage, film d’animation, série, documentaire ou encore émission de télévision. Figure phare du 7 art, le réalisateur occupe un poste envié par de nombreux professionnels de l’audiovisuel tant le métier offre peu de débouchés, en particulier dans le milieu du cinéma. Néanmoins, chaque année de nouveaux talents réussissent à émerger et à se faire un nom à force de passion et de persévérance. Découvrez comment vous faire une place dans un monde réputé pour vivre en vase clos.

Quel est le rôle d’un réalisateur ?

Le réalisateur est souvent comparé au chef d’orchestre, et il faut dire que la figure de style est plutôt bien trouvée tant il doit être sur tous les fronts et (presque) tout diriger lors du tournage d’un film ou d’une production audiovisuelle. En premier lieu, il opère un découpage technique d’un scénario (qu’il peut parfois avoir lui même écrit) et élabore un storyboard qui l’aidera à prévoir les déplacements des personnages, les axes de caméra et la durée de chaque plan. Il peut aussi avoir un rôle plus ou moins important quant au choix du casting d’un film et de l’équipe de tournage. Ainsi certains réalisateurs ont pour habitude de travailler avec le même monteur vidéo depuis le début de leur carrière et ils ne s’en sépareraient pour rien au monde. Toujours en amont du tournage, le réalisateur peut être amené à faire des repérages pour identifier les lieux et les décors les plus appropriés au regard du scénario en prenant en compte les contraintes techniques susceptibles de donner du fil à retordre aux techniciens, voire aux acteurs.

Pendant le tournage, le réalisateur s’occupe de la direction d’acteurs et supervise une équipe de techniciens en leur donnant des consignes sur la manière de filmer et de cadrer. Chaque réalisateur aura sa propre manière de travailler et certains n’hésitent pas à retourner de nombreuses fois des scènes, y compris quand une prise est bonne quand d’autres préfèrent enchainer rapidement sur les séquences suivantes dès qu’un plan a été jugé exploitable. Cette précipitation peut aussi s’expliquer par le fait qu’un réalisateur doit suivre un planning de tournage parfois serré, et qu’il doit veiller à respecter les délais ainsi que le budget alloué par la production. Le travail d’un réalisateur ou d’un metteur en scène ne s’achève pas une fois que le clap de fin retenti.

Vient ensuite le travail de postproduction (mixage et montage) auquel il peut participer de façon plus ou moins active (à minima il confiera ses choix artistiques à un chef monteur de confiance avant de valider le montage final). Enfin, dès lors qu’une date de sortie a été fixée, la promotion du film peut commencer à animer une partie de son agenda. A noter qu’il s’est souvent écoulé plusieurs mois (voire années) entre l’étape du tournage et celle de la promotion et de la communication autour d’un projet audiovisuel. Ainsi, bien souvent, un réalisateur sera déjà en train de travailler sur un autre film au moment où il donnera des interviews.

Devenez réalisateurFormations couramment suivies dans ce domaine :

Concevoir et produire des contenus vidéos

1 à 3 moisÀ distance590 Finançable CPFJe m’informe gratuitement

Titre Professionnel Monteur audiovisuel / Truquiste

PARIS 18E6 semaineEn centre9600 Finançable CPFJe m’informe gratuitement

Certification Concevoir et produire les contenus vidéos de son entreprise

CESSON-SÉVIGNÉEn centre2450 Finançable CPFJe m’informe gratuitementRéalisateurVoir toutes les formations Réalisateur

Quelles sont les qualités requises pour devenir réalisateur ?

Qu’il évolue dans le monde du cinéma ou de la télévision, le réalisateur doit être pourvu de multiples compétences relationnelles afin d’instaurer une bonne ambiance de tournage et arriver à composer avec des acteurs et des techniciens aux personnalités très différentes. Savoir encadrer une équipe de tournage demande de la patience, de l’écoute mais aussi de la disponibilité. Si certains réalisateurs sont renommés pour leur caractère autoritaire, il serait dommage de devoir feindre un tempérament pour se donner une posture et paraître crédible aux yeux des autres. Une confiance en soi couplée d’une autorité bienveillante mais aussi et surtout un grand sens de l’organisation ainsi qu’une bonne gestion du stress permettront à un réalisateur d’encadrer en parfaite intelligence les différents membres d’une équipe de tournage.

Impensable de pouvoir devenir réalisateur sans un minimum de compétences techniques ! Cadrage, techniques de prises de vue, maniement de la caméra et montage vidéo constituent autant de savoir-faire que tout réalisateur se doit de développer et de renouveler tout au long de sa carrière au gré des évolutions technologiques. Passionné de 7e art, le réalisateur est généralement doté d’une excellente culture cinématographique et n’hésite pas à s’inspirer des plus grands cinéastes pour adopter leurs bonnes pratiques ou leur faire quelques clins d’oeil en guise d’hommage.

Se former au montage vidéoFormations couramment suivies dans ce domaine :

Monteur Audio Visuel

PARIS 12E700En centreNous contacter Finançable CPFJe m’informe gratuitement

Avid Media Composer

11 LOCALITÉ(S)5 joursÀ distance • En centre2396Je m’informe gratuitement

Adobe After Effects Perfectionnement

RENNES3 JOURSEn centre • En entreprise882 Finançable CPFJe m’informe gratuitement

Quelles études pour devenir réalisateur ?

Plusieurs écoles de cinéma sont accessibles à partir du niveau bac. Si elles ne garantissent pas forcément l’accès pour tous au poste tant convoité de réalisateur de films, elles permettent aux élèves d’acquérir de solides compétences techniques et artistiques tout en se construisant un réseau durant leur cursus. Des écoles privées réputées comme l’ENS Louis Lumière, l’ESRA ou la FEMIS, dont est issue Julia Ducournau, Palme d’or 2021 pour son film Titane, tendent à favoriser l’insertion professionnelle des diplômés même s’il leur faudra souvent plusieurs années d’investissement avant de voir le fruit de leur travail récompensé et pouvoir réaliser des projets plus ambitieux.

Un diplôme comme le BTS Métiers de l’Audiovisuel ouvre la voie à pas moins de cinq spécialisations, et un jeune bachelier qui souhaiterait devenir réalisateur devra privilégier l’option métiers de l’image afin de se former au matériel de tournage et au maniement d’une caméra. Si les formations dans le domaine de l’audiovisuel  se sont aujourd’hui démocratisées, rappelons qu’un grand nombre de réalisateurs ont appris sur le terrain de manière autodidacte et que plus qu’un CV ou un diplôme, ce sera avant tout les projets précédemment réalisés qui intéressera un producteur ou un potentiel investisseur. Il est donc vivement recommandé de participer à la réalisation de courts-métrages avant, pendant, et même après une formation audiovisuel afin de se confronter le plus tôt possible aux différents aspects techniques et artistiques de la fabrication d’un film.

N’hésitez pas à changer de poste (ingénieur son, caméraman, acteur) d’un projet à l’autre pour avoir une vision globale du tournage de film et mieux vous rendre compte du rôle de chaque technicien et des multiples facettes du métier de réalisateur. Naturellement, si vous avez l’occasion de réaliser un ou plusieurs stages durant votre cursus (voire une formation en alternance), ce seront autant d’expériences professionnelles à faire valoir pour faciliter votre insertion dans le secteur de l’audiovisuel.

Quelle formation continue pour devenir réalisateur ?

Il n’y a pas d’âge pour devenir réalisateur, et les cinéastes ont rarement la vingtaine lors de leur premier long métrage à part quelques exceptions comme Xavier Dolan. La formation continue permet de se former aux métiers du cinéma à tout stade de son parcours professionnel. BTS, Bachelor, Licence Pro sont autant de parcours accessibles aux adultes en reconversion. Les professionnels de l’audiovisuel pourront aussi renouveler leurs connaissances et compétences techniques dans différents domaines via de courtes formations de quelques jours ou semaines.

Parmi les formations en audiovisuel envisageables par le biais de la formation continue :

  • une formation diplômante ou certifiante pour apprendre le métier de réalisateur audiovisuel (de 1 à 3 ans selon les cursus)
  • une formation pour prendre en main un logiciel de montage vidéo (Adobe Premiere Pro, Final Cut, Avid, etc.).
  • une formation dédiée à la création d’effets spéciaux (via un logiciel comme After Effects par exemple)
  • une formation pour apprendre à écrire un scénario
  • une formation pour se spécialiser dans un genre de film (documentaire, fiction, cinéma d’animation)

Quelle évolution pour un réalisateur ?

Un aspirant réalisateur doit généralement faire ses preuves en tant qu’assistant réalisateur (second assistant réalisateur puis premier assistant réalisateur). Un réalisateur confirmé décide souvent à un moment de sa carrière de devenir producteur même s’il est rare de le voir définitivement lâcher la caméra pour se consacrer uniquement à la production de films, de séries ou d’émissions TV. Certains réalisateurs se plaisent à passer de l’autre côté de la caméra, à l’image de M. Night Shyamalan qui ne résiste pas à l’idée de se mettre en scène dans ses propres films.

Quel est le salaire d’un réalisateur ?

Le salaire d’un réalisateur dépendra d’une multitude de variables dont les principales sont sa notoriété, le genre de film (publicité, court-métrage, clip), le support de diffusion (plateforme de vidéo à la demande, cinéma, télévision) et le succès du film (pas toujours prévisible). Majoritairement intermittent du spectacle, le réalisateur peut percevoir une rémunération allant de 3000€ à plusieurs milliers d’euros par projet selon les différents facteurs évoqués.

Avec quel métiers le réalisateur est amené à travailler ?

Sur un plateau de tournage, le réalisateur est amené à diriger des acteurs, des figurants ainsi que l’ensemble de l’équipe technique du film : directeur de la photographie, assistant-réalisateur, scripte, chef opérateur du son, accessoiriste, etc.). Avant même que le film se fasse, il est régulièrement mené à échanger avec un producteur, un scénariste et un directeur de casting qui l’aidera à trouver les acteurs qui correspondent le mieux aux personnages de l’histoire. Une fois le tournage effectué, le réalisateur peut passer d’innombrables heures en postproduction en compagnie d’un monteur en vue de garder les meilleures prises et de faire avancer son récit de la manière souhaitée. Enfin, durant la phase de promotion, le réalisateur doit pouvoir défendre son film dans différents médias et répondre aux questions des journalistes et des chroniqueurs spécialisés dans le septième art.

Formation vers un emploi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.