Formation Comment devenir détective privé

Formation Comment devenir détective privé

Formation officielle

Appelé aussi Agent de recherches privées, le détective privé prend en main des enquêtes ou filatures afin d’étayer des dossiers de procédures judiciaires, à la demande d’un particulier ou d’une entreprise, par exemple. Son objectif est de recueillir des informations et des preuves, en vue de la défense de son client. Il agit sans nécessairement dévoiler sa fonction ni son identité. 

Quel est le rôle d’un détective privé ?

Un agent de recherches privées est un professionnel indépendant qui recueille des informations ou renseignements destinés à des clients venus le solliciter, en vue de la défense de leurs intérêts. Il peut se spécialiser dans les affaires privées en traquant les conjoints infidèles ou en recherchant des personnes disparues. Il peut aussi s’orienter vers la lutte contre les escroqueries, les fraudes, l’espionnage industriel, etc.  

Ainsi, lorsqu’il mène ses investigations, il ne fait pas état de sa qualité de détective et n’indique pas nécessairement l’objet de sa mission. Ce métier se décline selon trois grands types de recherches?: 

  • Les enquêtes d’ordre privées commandées par des particuliers (adultère, fugue, succession, etc.), 
  • Des enquêtes civiles pour des recouvrements de créances afin d’arriver à un recouvrement à l’amiable, 
  • Des recherches d’ordre commerciales ou sur des entreprises. 

Pour agir au quotidien et recueillir les preuves infaillibles dont son client a besoin pour une procédure judiciaire ou une veille concurrentielle pointue, le détective privé est amené à effectuer les activités suivantes?: 

  • Recevoir les clients en agence, 
  • Mobiliser ses connaissances en droit et jurisprudence pour trouver des pièces à conviction recevables au Tribunal, 
  • Etudier la faisabilité opérationnelle d’une opération, 
  • Rédiger des rapports recevables en justice pour les clients, 
  • Tenir les dossiers à jour pour chaque enquête (rédaction, archivage), 
  • Consulter des banques de données, 
  • Prendre des clichés ou faire des captations vidéo sans être repéré, 
  • Surveiller à distance un lieu ou une personne, 
  • Faire des recherches ciblées,  
  • Mener des filatures,  
  • Gérer l’administratif et les factures, etc. 

Devenez détective privé

Quelles sont les qualités requises pour devenir détective privé ? 

Son expertise juridique est le pilier de son activité, mais ce qui fera la différence entre les professionnels des agences de détective, c’est le sérieux et la discrétion, quelle que soit la situation rencontrée. Inspirer la confiance est essentiel pour se voir confier une enquête. Où qu’il se rende, le détective privé doit se fondre dans l’ambiance et ne pas se faire remarquer. Il sait jouer des rôles de composition si nécessaire. Méthodique et organisé, il ne fonce pas tête baisser dans une affaire qu’on lui confie. Il réunit les éléments existants, échange longuement avec son client, puis met en place une démarche complète et spécifique à chaque investigation. Etre agent de recherche privée demande de la pugnacité et de la patience car les enquêtes peuvent se dérouler sur plusieurs semaines, mois ou années?! 

Etre observateur est un atout dans ce métier de traque où l’observation puis la déduction peuvent faire avancer des enquêtes jusque-là non résolues. Enfin, la disponibilité est de mise dans ce métier de fin limier. De jour comme de nuit, en semaine ou le week-end, le détective privé ne compte pas son temps pour arriver à ses fins. 

Quelles études pour devenir détective privé ?

Il existe trois diplômes possibles pour accéder au métier de détective privé. Il faut savoir que c’est une profession règlementée et qu’il faut justifier d’un de ces diplômes reconnus pour obtenir sa licence d’agent de recherches privées. 

L’IFAR, Institut de formation d’agents de recherches est basé à Montpellier. L’ESARP, Ecole supérieur des agents de recherches privées dispense ces cours à Paris. Ces deux établissements délivrent le Titre de responsable d’investigations et d’opérations de recherches privées. Il est accessible après un bac + 2. Ce diplôme est obligatoire pour pouvoir exercer en tant que détective en indépendant ou ouvrir son agence.  

Pour être détective privé salarié, il est demandé d’avoir le CQP enquêteur salarié. La formation est ouverte aux titulaires d’un bac et est également proposée aussi bien à l’IFAR qu’à l’ESARP.  

Pour entrer dans ces deux formations, il faut remplir obligatoirement les conditions suivantes?: 

  • Avoir le permis de conduire et un véhicule personnel, 
  • Justifier d’un casier judiciaire vierge, 
  • Avoir une bonne condition physique, 
  • Obtenir l’autorisation d’entrée en formation délivrée par le CNAPS. 

Pour devenir détective privé, il est aussi possible d’obtenir la licence professionnelle sécurité des biens et des personnes mention enquêtes privées. Elle est préparée à l’université de Nîmes et à Paris (université Panthéon-Assas). Elle est ouverte aux étudiants en droit ou en AES (administration économique et sociale) avec un casier judiciaire vierge. 

A retenir?: ce sont les seuls diplômes qui permettent aux étudiants d’avoir la qualification professionnelle exigée à l’article L622-7 (6°) du Code de la Sécurité intérieure. 

Par ailleurs, il existe des équivalences professionnelles permettant d’accéder au métier après un premier parcours professionnel en tant qu’officier de police judiciaire, agent de police judiciaire, agent de police judiciaire adjoint, ancien agent des polices municipales ou ancien adjoint de sécurité ayant eu la qualité d’agent de police judiciaire adjoint. C’est aussi le cas pour les anciens officiers, anciens sous-officiers et anciens militaires du rang. Il faut se tourner vers le CNAPS, Conseil national des activités privées de sécurité, pour connaître le détail des modalités d’exercice. 

Quelle formation continue pour un détective privé ? 

Un détective privé peut choisir de se former tout au long de sa vie grâce au CPF, ouvert aussi bien aux salariés qu’aux indépendants. C’est l’occasion de parfaire ses connaissances dans un domaine ou une technique particulière : prise de vue, enregistrement audio, maîtrise de l’anglais, modules en droit, etc. 

Les diplômes obligatoires pour exercer sont accessibles par la voie de la formation continue. Pour entrer dans la licence pro par la voie de la formation continue, il est d’ailleurs possible de suivre un module de remise à niveau en droit, si besoin. 

Quelle évolution pour un détective privé ?

Pour ses premières années d’expérience, un détective privé peut choisir de débuter en tant qu’enquêteur salarié. Il est alors recruté par une agence une fois qu’il est diplômé. Il n’a pas le volet comptable à gérer au sein de l’agence de détectives. 

Un détective peut aussi exercer en tant que collaborateur indépendant dans une agence. Avec de l’expérience, il peut aussi s’installer à son compte et devenir directeur d’agence. 

Quel est le salaire d’un détective privé ?

Pour débuter, le revenu mensuel brut est souvent le SMIC. À son compte, le détective privé ne touche pas directement un revenu mais développe son chiffre d’affaires d’année en année. Les agences de détectives évoquent une moyenne de 2?000 euros bruts mensuels après plusieurs années d’expérience. 

Avec quel métiers le détective privé?est amené à travailler ?

Le détective privé peut travailler en solo ou en équipe. Il échange avec des avocats et des juristes en fonction des besoins de ses investigations. Selon sa spécialité, il rencontrera des professionnels de tous horizons, charge à lui d’être crédible en toute circonstance.  

Formation pour tous


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.