Formation Comment devenir caviste

Formation Comment devenir caviste

Formation officielle

L’étude et la connaissance du vin est une science plus connue sous le nom d’œnologie. S’il y a un secteur qui se porte bien en France, c’est bel et bien celui du vin. La France est en effet le deuxième pays consommateur de vin dans le monde derrière les États-Unis. Ainsi, le secteur attire chaque année de nouveaux passionnés qui souhaitent devenir caviste. Toutefois, avant de se lancer, il faut avoir de bonnes connaissances dans le domaine ! 

Quel est le rôle d’un caviste ?

Le caviste a de nombreux rôles bien spécifiques autour du vin, puisqu’il intervient à tous les stades de sa fabrication. En effet, il assure le suivi du vin, de son arrivée en cave, à sa mise en bouteille et son étiquetage, jusqu’à la vente à la clientèle. 

Tout d’abord, le caviste est celui qui est chargé des cuves au moment de la production. Il s’occupe de les nettoyer et de les préparer à recevoir le raisin après les vendanges. C’est lui qui vérifie régulièrement l’évolution du vin une fois qu’il est stocké dans sa cave, sa température, sa macération et sa fermentation.  

En boutique, une de ses tâches est d’accueillir du mieux possible les clients et d’échanger avec eux pour pouvoir les guider correctement vers le ou les vins qui correspondront à leurs attentes. Les clients qui viennent dans une cave à vin souhaitent avant tout avoir des conseils et doivent être bien accueillis ! Il est donc important que le caviste dispose de bonnes compétences relationnelles. 

La concurrence étant importante dans ce secteur, le caviste doit savoir se démarquer. Pour ce faire, il peut réaliser des dégustations en boutiques, des ateliers autour du vin, ou encore des initiations à l’œnologie. De plus, sa boutique doit avoir une présentation impeccable, et le professionnel du vin doit pouvoir proposer une large gamme de crus, ainsi que la connaître parfaitement.   

Le caviste exerce généralement sous la direction du maître de chai de l’exploitation où il est employé.  

Devenez cavisteFormations couramment suivies dans ce domaine :

Formation Oenologie

Avis du centre4 semainesÀ distanceNous contacter Finançable CPFVoir le site du centre

Quelles sont les qualités requises pour devenir caviste ?

Selon certaines études de marché, les Français consommeraient moins de vin, mais ils opteraient désormais pour des produits de meilleure qualité. Pour satisfaire au mieux sa clientèle, le caviste doit donc être passionné par son métier, être un réel spécialiste du vin, connaître absolument tout sur ses produits et savoir les valoriser.  

Pour assurer la vente auprès de ses clients, le caviste doit bien évidemment avoir la fibre commerciale ! En tant que commerçant du vin, il doit savoir mettre en avant ses produits, fidéliser sa clientèle, négocier avec ses fournisseurs… Et qui dit fibre commerciale, dit bon relationnel ! En effet, le caviste est constamment en contact avec les producteurs de vin, les clients, ou encore les fournisseurs. Avoir le goût du contact est donc primordial pour qu’il puisse mener à bien ses missions.  

En plus de cela, le caviste doit être attentif, patient, rigoureux et méticuleux. Le vin est une production fragile qui demande de la patience et beaucoup de temps. Bien que fragile, la fabrication du vin demande également d’avoir une bonne condition physique, surtout pendant la période des vendanges qui s’avère être une vraie course pour les cavistes et vignerons, car elle s’étend sur une longue durée et inclut des heures supplémentaires aussi bien le soir que pendant le week-end.  

Enfin, comment être un bon caviste si vous n’avez pas un bon palais, ainsi qu’un odorat et un goût développés ?! Même si cela peut sembler inné chez certains, sachez que tout s’apprend et qu’il existe des formations qui feront de vous un expert des produits viticoles ! 

Quelles études pour devenir caviste ?

Il existe plusieurs formations possibles pour devenir caviste. La formation de base reste le BEPA (brevet d’études professionnelles agricoles) option vigne, ou encore le CAP agricole, suffisants pour devenir ouvrier caviste.  

Cependant, vous pouvez tout à fait aller plus loin dans vos études et prétendre à des niveaux d’études plus élevés, pour pouvoir occuper des postes à hautes responsabilités dans le secteur du vin. Après le baccalauréat, vous pouvez opter pour des formations telles que :  

  • Le BTS viticulture œnologie : en deux ans après le bac  
  • La licence professionnelle métiers de la vigne et du vin : en un an après un bac+2 
  • Le bachelor œnologie : en trois ans après le bac 
  • Le master viticulture œnologie : en cinq ans après le bac ou en deux ans après un bac+3 
  • Le diplôme national d’œnologue : de niveau bac+5 
  • Le diplôme d’ingénieur en agronomie : de niveau bac+5 
  • etc.  

Plus votre niveau d’études sera élevé, plus votre insertion professionnelle sera facilitée. Avec une rude concurrence dans ce secteur, les employeurs recherchent des personnes qualifiées et avec de solides connaissances.  Formations couramment suivies dans ce domaine :

Formation Sommelier Caviste Ambassadeur en Gastronomie

ISSY-LES-MOULINEAUX1 anEn alternance • En centre • En entrepriseNous contacter Finançable CPFJe m’informe gratuitementCavisteVoir toutes les formations Caviste

Quelle formation continue pour devenir caviste ?

Pour ceux qui souhaiteraient se reconvertir, acquérir de nouvelles compétences ou débuter une formation dans le domaine du vin, certaines formations professionnelles sont accessibles dans le cadre de la formation continue, notamment au sein d’un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA).  

L’objectif principal de ces formations est la maîtrise de trois domaines majeurs : 

  • Le conseil, la vente et la commercialisation 
  • La connaissance des boissons (vins et spiritueux) 
  • La gestion humaine et financière de la cave 

Ces formations professionnelles sont ouvertes aux adultes souhaitant changer de voie, aux professionnels du secteur voulant développer leurs aptitudes professionnelles et aux demandeurs d’emploi. Elles peuvent être financées par des dispositifs de financement comme le Compte Personnel de Formation (CPF), ou en ayant recours au Projet de Transition Professionnelle (PTP) par exemple.  

Pour les salariés, il existe également le certificat de qualification professionnelle (CQP) qui permet de faire reconnaître les compétences et savoir-faire nécessaires à l’exercice d’un métier. La formation peut être mise en place par l’employeur, dans le cadre des activités de l’entreprise.  

Quelle évolution pour un caviste ?

L’évolution de carrière pour un caviste est plutôt moindre et s’acquiert avec de l’expérience dans le métier. Avec plusieurs années d’expérience, le caviste peut devenir chef de cave ou maître de chai. S’il est salarié, il peut évoluer en ouvrant sa propre boutique pour se constituer sa propre clientèle. Enfin, les détenteurs d’un bac+2 peuvent prétendre à un poste de conseiller viticole ou vinicole. 

Quel est le salaire d’un caviste ?

À ses débuts, et selon son niveau d’études, le caviste gagne entre le SMIC et 1800 euros brut par mois. Sa rémunération peut donc dépendre du type de structure dans laquelle il travaille et de son niveau d’études. 

Changez de vie. Formez vous


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.