Formation Comment devenir aviculteur

Formation Comment devenir aviculteur

Formation officielle

La volaille est l’un des types d’animaux de ferme les plus populaires à élever, car les oiseaux sont rentables pour la reproduction, pour les oeufs et pour la viande. En France, l’aviculture représente près de 30 000 emplois, tant ces produits y sont consommés. Toutefois, il est nécessaire de maîtriser plusieurs compétences et connaissances sur les volailles pour intégrer ce secteur.   

Quel est le rôle d’un aviculteur ?

L’aviculteur, ou éleveur de volaille, a plusieurs missions. Tout d’abord, il existe deux catégories d’éleveurs de volailles. L’éleveur naisseur, dont la mission est plutôt reproductive, puisqu’il revend directement les poussins qui viennent de naître, et l’éleveur engraisseur, qui nourrit et soigne les animaux, après les avoir préalablement achetés à l’éleveur naisseur.  Dans les deux cas, il est primordial de tout savoir sur les différents types de volailles, comme les poulets, les dindes, ou encore les canards, puisqu’ils ont tous des besoins différents, en ce qui concerne les soins, l’alimentation…  

Pour faire simple, l’aviculteur doit s’occuper des volailles destinées à l’alimentation ou à la production d’œufs, sous la responsabilité du chef d’exploitation. Pour ce faire, le professionnel avicole doit nourrir les animaux, les soigner et veiller à l’entretien des locaux. Retenez que les soins médicaux sont très importants, car ces oiseaux sont plus susceptibles d’attraper des maladies. Si vous n’êtes pas en mesure d’appliquer certains traitements, des visites vétérinaires et des médicaments appropriés maintiendront les volailles en bonne santé. 

Enfin, vous devez comprendre le marché de la volaille afin de vendre vos produits avicoles. Les marchés locaux, les supermarchés, les restaurants et les épiceries sont tous des acheteurs potentiels. Vous devez établir des relations et négocier les prix afin de vous démarquer des autres producteurs. 

Devenez aviculteur

Quelles sont les qualités requises pour devenir aviculteur ?

Plusieurs qualités représentent l’aviculteur, la plus importante étant son amour pour les animaux, le contact avec la nature et le plein-air. En effet, vous ne pourrez pas garantir votre place dans le secteur de l’aviculture et vendre vos produits si vous n’êtes pas passionné par votre métier ! Les animaux demandent du temps, de la patience et beaucoup d’affection.  

Rigoureux, organisé et consciencieux, l’aviculteur doit également avoir des compétences en affaires, en communication et en négociation, puisqu’il sera amené à acheter et à vendre des produits à d’autres éleveurs ou entreprises. Avoir la fibre commerciale est donc essentiel pour exceller dans ce domaine !   

En outre, l’aviculteur doit avoir une excellente forme physique pour exercer ce métier. En effet, les heures de travail sont longues, puisque le professionnel ne peut les compter. Les animaux ont besoin de soins en permanence, ce qui amène l’éleveur à travailler presque jour et nuit, les week-end et les jours fériés.   

D’autre part, l’éleveur de volailles doit être à l’aise avec la comptabilité, la gestion et l’informatique, pour gérer ses comptes. De même, s’il est propriétaire d’élevage ou qu’il a des tâches à responsabilités, il peut être amené à diriger plusieurs salariés. Pour cela, il est conseillé de suivre une formation dans le domaine de l’aviculture, afin d’acquérir des bases en gestion et en management.  

Quelles études pour devenir aviculteur ?

En réalité, il n’y a pas de formation requise pour devenir aviculteur. De fait, votre savoir-faire, votre expérience et vos compétences suffisent pour exercer ce métier, à condition d’être passionné. Toutefois, vous pouvez faciliter votre insertion professionnelle à l’aide d’une formation, qui vous permettra de développer vos aptitudes professionnelles, ainsi que vos connaissances. Même si vous pouvez apprendre de nombreuses choses sur le terrain, étudier les mathématiques, l’économie, la biologie, l’agriculture, ou encore les sciences est tout aussi important pour gérer une ferme, une exploitation agricole et devenir aviculteur.  

Il existe plusieurs cursus diplômants, accessibles après la troisième : 

  • Le BEPA (brevet d’études professionnelles agricoles) 
  • Le CAPA (certificat d’aptitude professionnelle agricole) 

Ces diplômes peuvent se faire en formation initiale, ou bien en alternance. Ils durent deux ans et permettent d’intégrer facilement le monde du travail. 

Après un CAP, vous pouvez également opter pour un brevet professionnel responsable d’entreprise agricole, qui octroie le niveau bac. D’autre part, si vous souhaitez passer le baccalauréat, tout en vous spécialisant dans le domaine de l’aviculture, vous pouvez suivre un baccalauréat technologique STAV (sciences et technologies de l’agronomie du vivant). Enfin, il existe le bac pro CGEA (conduite et gestion de l’exploitation agricole) spécialisation aviculture, qui se déroule en apprentissage pendant trois ans. Ce dernier est accessible aux personnes ayant effectué une première STAV, ou aux titulaires d’un BEPA et permet de bénéficier d’une aide de l’État, afin de créer son propre élevage (à condition d’avoir également effectué un stage de six mois, en dehors des exploitations familiales).   

Si vous prétendez à des postes à responsabilités, vous pouvez aussi poursuivre vos études après le bac et intégrer le BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) conduite de système d’exploitation. 

Pour finir, il faut retenir que chaque jeune agriculteur est tenu d’accomplir des démarches administratives avant son installation. Celles-ci sont à réaliser auprès de la chambre d’agriculture de la région où se situe l’exploitation. 

Quelle formation continue pour devenir aviculteur ?  

Pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l’aviculture, ou se spécialiser dans un domaine particulier, il existe des possibilités de se former assez rapidement, par le biais de la formation professionnelle. Dispensées par la Maison Familiale Rurale (MFR), la chambre d’agriculture ou par des CFA agricole, les formations professionnelles sont dédiées à tous ceux qui souhaitent se réorienter, trouver un emploi, ou acquérir de nouvelles compétences. De fait, ces formations, plutôt courtes, mais très enrichissantes, existent pour enrichir votre parcours et vous permettre de changer de voie plus facilement.  

Si vous êtes déjà un salarié en poste, vous pouvez également bénéficier de ce système d’apprentissage pour consolider vos connaissances et votre projet professionnel, ainsi que pour évoluer. Après avoir obtenu un diplôme agricole et plusieurs années d’expérience, le salarié peut se spécialiser dans son domaine et opter pour :  

  • le CQP (certificat de qualification professionnelle) opérateur avicole en élevage de sélection et de reproduction
  • le CQP opérateur de couvoir
  • le CS (certificat de spécialisation) conduite d’un élevage avicole et commercialisation des produits 

Notez que, dans le cadre des formations continues, il est également possible d’effectuer une validation des acquis de l’expérience (VAE) pour devenir aviculteur.  

Enfin, la plupart de ces formations peuvent être financées en partie, voire en totalité si vous êtes demandeur d’emploi ou bénéficiaire d’aides sociales. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez avoir recours à votre CPF (compte personnel de formation) pour les financer.

Quelle évolution pour un aviculteur ?

Après plusieurs années d’expérience et les formations adéquates, l’aviculteur peut devenir technicien conseil en aviculture, responsable d’élevage, formateur dans un centre de formation professionnelle, ou encore monter son propre élevage et devenir chef d’exploitation en production avicole. 

Quel est le salaire d’un aviculteur ?

En début de carrière, le salaire de l’aviculteur n’est pas plus élevé que le SMIC. Néanmoins, sa rémunération peut augmenter en fonction de sa production et de son poste. En effet, plus il se procure des clients et vend, plus il augmente son chiffre d’affaires, et plus son poste est qualifié, plus il perçoit de l’argent.  

Formation pour tous


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.